INTERVIEW : Rencontre avec Malo’

0
568

Malo' JustMusic.fr

Malo’ sortira son deuxième album « Be / Etre » le 23 juin prochain et nous l’avons rencontré pour en parler et pour en savoir plus sur son nouveau single « I believed ».

JustMusic.fr : Pour commencer peux-tu me faire un bilan de ton premier album « The old way » ?

Malo’ : C’est un disque que j’ai fait dans ma chambre en Australie avec un ordinateur, une guitare et un micro. J’avais vraiment envie de faire un album depuis que je suis tout petit car j’ai été éduqué dans la musique par mon père (sourire). Je dirais que c’est un album zéro qui m’a servi à démarrer même s’il n’a pas été commercialisé dans les bacs.

JustMusic.fr : Le deuxième « Be / Etre » sortira le 23 juin. Pourquoi as-tu attendu aussi longtemps ?

Malo’ : J’avais besoin de grandir… J’avais accumulé tellement d’émotions en allant rencontrer ma mère en Australie que j’avais besoin de faire un break. J’avais fait « The old way » car j’en avais besoin, et j’ai eu la chance avec cet opus de pouvoir signer un premier contrat dans une maison de disques. J’ai également collaboré avec une artiste qui s’appelle Noa Moon et on a sorti un duo « Paradise » qui a pas mal marché. On a fait beaucoup de promos pour ce titre donc ça m’a aussi pris pas mal de temps. Puis, j’ai rencontré Charlie Winston et on a co-écrit le titre « A light » pour son album « Curio City ». Tous ces projets m’ont pris du temps, mais c’était aussi voulu car écrire « Be / Etre » n’a pas été évident.

JustMusic.fr : Et tu as changé de maison de disques…

Malo’ : En effet, et comme ce nouvel album est très personnel, j’avais besoin de grandir pour choisir les émotions que je voulais communiquer et partager avec le public.

JustMusic.fr : Tu as dit que tu avais enfin choisi d’être toi-même avec « Be / Etre ». Qu’est-ce qui différencie tes deux albums ?

Malo’ : Le précédent était un album test pour savoir si j’étais capable de le faire en auto-prod. C’est quelque chose qui bouillait en moi et dès que cela a été accompli, j’avais besoin de rentrer dans le dur avec un vrai premier album. Je voulais me faire du bien en parlant de choses que j’avais besoin d’extérioriser, comme la rencontre avec ma mère par exemple. Je voulais aussi affiner le travail pour faire un bel opus qui tient la route. Ce dernier est le plus honnête de tout ce que j’ai pu écrire ces derniers temps.

JustMusic.fr : Peux-tu me dire quelques mots sur les prestigieuses collaborations qu’on retrouve sur ce nouvel album ?

Malo’ : J’ai rencontré Bénédicte Schmitt du studio Labomatic et c’est un studio que Jean-Louis Aubert connaissait bien car il avait enregistré pas mal d’albums là-bas. Elle lui a envoyé un mail pour lui dire qu’elle travaillait avec moi, il a trouvé ça super et il est passé en studio. Quand on s’est rencontré on était comme des gamins car on n’osait pas se parler. A un moment, il y a eu un déclic et on a discuté toute la nuit (sourire). Il m’a dit que ça lui ferait plaisir de m’aider pour mon album et j’ai évidemment accepté sa proposition (sourire). La rencontre avec Charlie s’est également faite de façon naturelle et il a tenu à me donner un coup de pouce lui aussi. Je suis content car tout s’est fait naturellement et Pierre Guimard qui a produit les titres « I believed », « My half », « Liberty » et « Carry on » m’a été présenté par mon directeur artistique. Comme il travaille avec des machines et beaucoup en solo, j’ai ressenti une espèce d’écho en moi car je bosse aussi beaucoup tout seul dans ma chambre. On s’est trop bien entendu et il a été la dernière pièce du puzzle (sourire).

JustMusic.fr : Dans « Be / Etre », tu nous parles de ta vie, de tes rêves et de tes peines. A 23 ans, comment ça se passe dans ta vie ? Quels sont tes rêves et tes peines ?

Malo’ : A 23 ans, je vais super bien et je suis très heureux de me lever le matin et de me dire que je fais de la musique (sourire). C’est quelque chose de magique donc je me donne à 100% tous les jours ! J’ai déjà accompli quelques rêves dans ma vie dont celui de rencontrer ma mère et de faire au moins un album. J’ai aussi envie de vivre sur un petit bateau en Australie (sourire). Je pense que mon plus gros rêve est de faire une belle et grande tournée pour pouvoir échanger de belles émotions avec les gens, les faire voyager ! J’en ai encore plein, et des peines également mais je vais les garder pour moi (rires).

JustMusic.fr : Est-ce que ça a été difficile de te dévoiler autant dans tes nouvelles chansons ?

Malo’ : Oui, car à la base, je suis assez timide. Quand on écrit, on extériorise nos pensées personnelles sans forcément s’en rendre compte. Il y a plein de chansons que j’ai écrites, mais après relecture et par timidité, je les ai retirées. « I believed », le nouveau single est un titre dans lequel j’avais vraiment besoin de faire le point avec ma rencontre avec ma mère. Je voulais parler de cette quête d’identité et de cette recherche de qui je suis… Ce n’était pas évident d’en enregistrer certaines et ça a été une vraie expérience humaine. Je suis content d’avoir trouvé des partenaires qui ont ressenti les mêmes choses que moi. Je trouve que cet album est un bon équilibre entre la lumière et un côté un peu plus sombre.

Malo' JustMusic.fr

JustMusic.fr : Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu, peux-tu me présenter le clip de « I believed » ?

Malo’ : Il a été réalisé par James Alexandrou, il est de Londres et il a fait de très beaux clips, comme pour Aurora une superbe artiste norvégienne. Il m’a contacté car il a adoré le titre et il avait trouvé un concept. Il voulait qu’on m’enferme dans une espèce de hangar et qu’on fasse tourner le titre sans s’arrêter pendant 2 heures jusqu’à ce que je sois en transe et que mes émotions sortent. Le résultat est excellent car ça a très bien fonctionné. Avant le tournage, j’avais un peu peur car ce clip concerne l’extériorisation de mes émotions les plus profondes. C’était une espèce de colère mais j’étais heureux… En tout cas, ça m’a fait un bien fou et les images expriment bien cette boule d’énergie, de colère qui explose.

JustMusic.fr : Comme tu l’as évoqué tout à l’heure, tu as écrit pour Charlie Winston. C’était comment d’écrire pour d’autres et vas-tu le refaire ?

Malo’ : J’ai adoré ça ! Avec Charlie, c’était un hasard car on s’était retrouvé dans son studio, il était tard et c’est en entendant son instru que j’ai été inspiré et ça s’est fait très rapidement. On a chacun notre façon de faire, et collaborer avec d’autres est très intéressant, instructif et enrichissant. Pour le moment, je suis concentré sur mon album, mais dès que j’en aurai l’occasion, ce sera un plaisir de le refaire avec d’autres artistes.

JustMusic.fr : J’ai lu dans une interview que tu avais composé cet album en anglais pour pouvoir envoyer tes chansons à ta mère. Quel a été son avis ?

Malo’ : Ce n’est pas exactement ça… Quand j’étais petit comme je n’avais pas de nouvelles de ma mère et que je savais qu’elle était dans un pays très loin, je me suis dit qu’elle parlait anglais. A l’époque je lisais des dictionnaires en anglais pour apprendre la langue et j’ai commencé à écrire des histoires en anglais pour les lui envoyer. « Be / Etre » est un mix de chansons que j’ai pu écrire très jeune et dernièrement. Je voulais qu’elle puisse l’écouter et qu’elle ressente des choses. Elle parle français mais elle l’a un peu délaissé depuis quelques temps. Je n’ai pas eu son avis encore (sourire).

JustMusic.fr : Tu as assuré la première partie des concerts de Charlie Winston, alors quels souvenirs en gardes-tu ?

Malo’ : C’était des moments de joie tellement intense ! Le public a toujours été très accueillant et chaleureux dans toutes les villes. J’ai tout donné et j’ai tout reçu de la part du public de Charlie en retour. Ça peut être flippant de jouer dans de grandes salles, mais avec un public comme celui-là, ce n’était que du bonheur ! Je n’oublierai jamais ces dates !

JustMusic.fr : Quand vas-tu repartir en tournée ?

Malo’ : Je vais jouer dans des festivals dans le sud de la France cet été. Normalement, je devrais partir en tournée cet automne, toutes les dates seront prochainement indiquées sur mes réseaux sociaux (sourire).

JustMusic.fr : Que peux-tu ajouter pour donner envie au public de découvrir ton nouvel album ?

Malo’ : C’est un album qui a été fait dans une totale sincérité et je l’ai écrit avec des larmes mais aussi énormément de joie. C’est un disque franc sur des situations vécues et j’espère qu’il rentrera en résonance avec notamment des gens qui ont pu vivre les mêmes choses. Je serai extrêmement ravi si mes chansons pouvaient parler aux gens et les aider.

JustMusic.fr : Pour finir as-tu un message à adresser à ton public ?

Malo’ : Je tenais à remercier les gens qui me suivent et j’en croise certains à mes concerts depuis mes débuts. Je suis honoré d’avoir autant d’amour de leur part. Je ne les laisserai jamais tomber et je ferai toujours mon maximum pour les satisfaire. C’est un échange entre eux et moi, j’essaierai de ne jamais les décevoir !

Retrouvez Malo’ sur Facebook et sur Twitter.

Malo' Interview JustMusic.fr

Malo' Dédicace JustMusic.fr

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY