INTERVIEW : Rencontre avec Cyril Cinélu

0
1124

Cyril Cinélu JustMusic.fr

Cyril Cinélu vient de sortir un très beau single en créole « Dépi konbien lanné ». Nous l’avons rencontré pour en savoir plus sur ce retour.

JustMusic.fr : Tu as remporté la Star Ac’ en 2006 puis sorti un album « Jusqu’à moi » qui n’a malheureusement pas rencontré le succès escompté. Comment l’as-tu vécu ?

Cyril Cinélu : La Star Ac’ est une émission qui propose plein de variétés, françaises et internationales. J’avais essayé de me démarquer avec une voix aiguë et un univers à la Céline Dion, Lara Fabian et Mariah Carey ou encore Michael Jackson. Je suis tout de suite parti en tournée avec l’équipe et l’album est sorti en décembre 2007, soit un an après. Aujourd’hui j’ai 30 ans alors avec le recul, je me dis que le sortir un an après ma victoire, ce n’était pas génial au niveau marketing. Il n’y avait aucun titre en radio, l’album était très soul et ce n’était pas ce que j’avais défendu pendant l’émission. A 19 ans, on a tendance à se laisser influencer par les choix d’une maison de disques. Je ne m’y connaissais pas et je pense qu’ils étaient certainement plus qualifiés que moi. Cependant, j’ai été soutenu majoritairement par un public antillais et on n’a pas retrouvé ma voix aiguë sur les chansons de ce premier album. On me demande souvent si j’ai bien vécu l’échec et ma réponse est oui car je n’ai pas participé pleinement au projet. Je n’ai été qu’interprète et les titres ne me plaisaient pas plus que ça. Je n’avais pas mon mot à dire et je savais par avance que défendre ce projet allait être difficile.

JustMusic.fr : Par la suite tu décides de partir enseigner à Londres…

Cyril Cinélu : J’ai fait une année à la Sorbonne en 2008 pour terminer ma licence. En 2009, je suis parti à Londres pour être assistant enseignant en anglais, et comme ça m’a plu je suis resté pour passer un diplôme. J’ai ensuite enseigné le français jusqu’en 2013.

JustMusic.fr : Tu as participé à la version anglaise de « X Factor ». Tu avais envie de recommencer une carrière là-bas ?

Cyril Cinélu : J’accompagnais un ami et on m’avait aussi donné un numéro. Il n’a pas été pris mais moi oui et c’est lui qui m’a conseillé de continuer. Je suis donc arrivé jusqu’à l’épreuve du boot camp.

JustMusic.fr : As-tu reçu des propositions suite à ça ?

Cyril Cinélu : Non et j’ai continué à travailler dans mon coin. Je l’ai bien vécu car j’avais déjà eu cette expérience avec la Star Ac’ et je ne voulais pas forcément repartir dans une émission similaire.

JustMusic.fr : Tu es donc revenu à Paris….

Cyril Cinélu : Paris me manquait ainsi que mes proches et ma famille. D’ailleurs je revenais très souvent même quand j’étais installé à Londres. A un moment, j’ai eu envie d’enseigner donc j’ai dû passer le CAPES que j’ai obtenu.

JustMusic.fr : Tu n’as pas eu peur de reprendre tes études à Paris ?

Cyril Cinélu : Un peu au début mais le public de la Star Ac’ est plus jeune donc ça s’est très bien passé. Aujourd’hui, j’enseigne dans un très bon établissement et certains élèves l’ont su par leurs parents. On en parle de temps en temps et il n’y a aucun problème pour moi. J’arrive à allier mon travail et la musique donc c’est ça le plus important (sourire).

JustMusic.fr : Tu viens de sortir un nouveau single « Dépi konbien lanné ». Tu l’as co-écrit avec Jocelyne Béroard de Kassav et c’est ton premier titre en créole. Peux-tu me le présenter ?

Cyril Cinélu : Je trouve qu’on ne pense pas assez aux jeunes qui sont en prison et qui ont besoin de dire des choses à leur maman. Il y a de la tristesse dans ce titre mais c’est aussi un message d’espoir pour ces personnes. Je reçois beaucoup de messages et le public l’interprète de plusieurs façons mais ça leur rappelle toujours l’enfance, la maman… Je ne me suis pas dit que j’allais le sortir pour la fête des mères mais ça s’est fait comme ça (sourire).

JustMusic.fr : Pourquoi un titre en créole ?

Cyril Cinélu : Je suis parti en studio et j’ai travaillé sur plusieurs mélodies dont cette ballade. Je l’ai proposé à Jocelyne Béroard et comme c’est une personne qui défend la langue créole et qui écrit très bien, j’avais envie de faire une ballade avec elle. Je suis très content car elle a accepté et c’est une personne très gentille. Ce n’était pas un choix délibéré pour chanter en créole mais je voulais juste travailler avec elle (sourire).

Cyril Cinélu JustMusic.fr

JustMusic.fr : Vas-tu sortir un deuxième album ?

Cyril Cinélu : On est en train de préparer tout ça mais je ne souhaite pas me précipiter. Même si le single est bien reçu pour le moment je veux prendre mon temps. Je suis en train de me construire un univers avec mon équipe pour sortir quelque chose qui tienne la route et pas un album « compilation ». Je ne veux pas refaire les erreurs du passé et l’avantage c’est qu’aujourd’hui, je suis vraiment au cœur de mon projet. Il y a des choses qui se profilent mais on prend le temps (sourire).

JustMusic.fr : Ce sera toujours en créole ?

Cyril Cinélu : Pas forcément, car même si les Français n’ont pas forcément compris les paroles, ils ont beaucoup aimé le titre. J’ai aussi travaillé sur une version française avec Jocelyne Béroard. Je suis pour la musique et le partage donc je chante dans toutes les langues. Je suis professeur d’anglais donc j’aimerais aussi chanter en anglais (sourire).

JustMusic.fr : Comment réagirais-tu si ce nouvel album était aussi un échec ?

Cyril Cinélu : J’avais 19 ans et c’est vrai que j’étais encore très jeune. Aujourd’hui j’ai grandi et je suis beaucoup mieux entouré. Si c’est encore un échec et bien tant pis… C’est vrai que j’ai mis 11 ans pour revenir mais je suis très content de mon titre. J’aurais pu ressortir quelque chose plus rapidement, me casser encore la figure… Désormais, je me sens prêt et j’aborde les choses plus sereinement (sourire).

JustMusic.fr : Quoi qu’il arrive tu continueras à enseigner de toute façon.

Cyril Cinélu : Exactement, et j’en parlais avec ma mère car j’étais aux Antilles pour de la promo. Une dame a dit de moi à la TV que j’étais un bel exemple, car aujourd’hui les jeunes ne pensent qu’à faire des métiers pour être dans la lumière. Elle trouvait que c’était bien que je garde les pieds sur terre et que je continuais à enseigner tout en menant ma carrière de chanteur en parallèle.

JustMusic.fr : Vas-tu faire des concerts ?

Cyril Cinélu : Je travaille beaucoup pour des projets aux Antilles. Je chante aussi pour des événements privés comme avec Kamel Ouali pour le bal du Château de Versailles ou encore le Pavillon Vendôme. Après demain, je pars en Crète donc c’est cool car je voyage beaucoup tout en enseignant à côté (sourire).

JustMusic.fr : Avec ton expérience, penses-tu que participer à un télé-crochet est une bonne chose ou pas ?

Cyril Cinélu : Je dirais qu’il faut utiliser ces émissions comme un tremplin et ne pas se dire qu’on va devenir une star avec plein d’argent. La Star Ac’ est un passeport pour moi mais je travaille beaucoup aussi car ma victoire à l’émission ne va pas m’ouvrir toutes les portes. Un artiste ne se construit pas grâce à une émission mais grâce à son expérience. Il faut réussir à apporter quelque chose de nouveau dans le milieu artistique auquel tu évolues.

JustMusic.fr : As-tu un message à adresser à ton public ?

Cyril Cinélu : C’est une longue histoire d’amour car certains me suivent depuis avant la Star Ac’. Je voulais les remercier, ils sont toujours là 11 ans après. Je reçois des retours très positifs et c’est gratifiant car sans ça, j’avancerais difficilement. J’ai eu des occasions où j’aurais pu abandonner mais quand je lis tous ces messages, ça me donne la force de continuer.

JustMusic.fr : Tu as vraiment voulu abandonner ?

Cyril Cinélu : Quand je dis « abandonner » c’est un grand mot car la musique est avant tout ma passion, donc j’ai toujours continué à chanter et je le ferai toujours. J’avais juste pris du recul médiatiquement car je ne voulais pas faire de la musique pour en faire. Mais heureusement que ma maman et mes amis étaient là aussi car ils n’ont jamais arrêté de me soutenir. Aux Antilles, les mamans m’appellent « mon fils » car elles sont fières de moi et ça aussi c’est un énorme soutien (sourire). Je voulais revenir avec un projet dont je serais fier et que j’aime défendre. Pour le moment je suis soutenu par le public et les gens apprécient mon single donc c’est le plus important (sourire).

Retrouvez Cyril Cinélu sur Facebook et sur Twitter.

Cyril Cinélu Interview JustMusic.fr

Cyril Cinélu Dédicace JustMusic.fr

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY