INTERVIEW : Rencontre avec Peter Henry Phillips

0
1006

Peter Henry Phillips JustMusic.fr

Peter Henry Phillips vient de sortir son premier album « The origin » en France. Nous l’avons rencontré à quelques heures de son concert parisien aux Trois Baudets.

JustMusic.fr : Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Peter Henry Phillips : Je suis Peter Henry Phillips, je fais de la musique pour les humains (rires). Je vis dans la forêt et je suis un artiste qui aime la nature, qui aime partager et rassembler.

JustMusic.fr : Tu as fait tes débuts en tant que musicien aux côtés de nombreux artistes dont Ariane Moffatt, Jorane ou encore Lewis Furey. Peux-tu me parler de cette période où tu jouais pour les autres ?

Peter Henry Phillips : Quand je jouais pour les autres, je venais également d’ouvrir un studio à Montréal. Quand j’ai commencé à jouer avec Jorane au tout début, j’ai acheté du matériel pour pouvoir enregistrer des maquettes. J’ai ensuite eu mes premiers contrats de réalisateur et c’était une époque où je faisais beaucoup de tournées ou de studio. Je composais beaucoup pour des films, je réalisais des albums… je travaillais tout le temps sans m’arrêter (sourire).

JustMusic.fr : En effet, tu écris également pour le cinéma et la télévision. Qu’est-ce que ça te fait d’entendre tes créations dans des films ?

Peter Henry Phillips : La première fois c’était dans un grand cinéma pour une avant-première. C’était juste énorme et à chaque fois, je trouve que c’est quelque chose d’enivrant (sourire).

JustMusic.fr : Tu décides enfin de te lancer en solo et ton premier album « The origin » est sorti en 2015 au Canada. Pourquoi as-tu attendu tout ce temps pour te faire ?

Peter Henry Phillips : Je m’étais toujours dis que je ferais un album avant d’avoir 25 ans. Mais comme j’avais trop de boulot je n’avais pas le temps de m’y consacrer. Je m’épanouissait en créant pour les autres mais je ne m’étais pas laissé assez de place. A un moment, à l’aube de la trentaine, je me suis dis qu’il fallait que je me lance sinon j’allais finir comme un vieux grincheux (sourire). Je ne voulais pas avoir de regrets de me donner la chance d’aller à la rencontre du public et de voyager avec ma musique.

JustMusic.fr : Peux-tu me parler de la création de ce premier album ?

Peter Henry Phillips : Comme tout premier album, les compositions s’échelonnent sur les 15 dernières années. Il y a des chansons qui ont 14/15 ans et certaines je les ai composées le jour de l’enregistrement (sourire). Le processus était vraiment naturel car à chaque fois que je faisais des trucs pour les autres, je traitais tout le monde aux petits oignons. Quand je faisais des trucs pour moi, je me forçais à travailler tout seul, mais au bout d’un moment, ça devenait aliénant. Pour changer cette atmosphère, j’ai décidé d’inviter des amis talentueux et de me payer un trip comme on dit au Québec. On a bossé pendant trois semaines et là je me suis fait dorloter (sourire). Ils ont donné de l’amour à mes chansons, et du début à la fin c’était donc génial !

Peter Henry Phillips JustMusic.fr

JustMusic.fr : Il est disponible en France depuis le 20 janvier, est-ce que ça te stresse de devoir tout recommencer chez nous ?

Peter Henry Phillips : Non, ça me fait plaisir car j’aime les voyages et les rencontres. Je ne faisais plus beaucoup de tournées depuis quelques années et j’avais besoin de sortir de mon studio. Comme j’ai beaucoup travaillé avec des Français pour des musiques de films, j’avais des invitations pour des festivals et j’ai voulu joindre l’utile à l’agréable en emmenant ma guitare pour faire des petits concerts ici et là. J’ai eu de très bons retours de la France, je reçois de gentils messages, les gens viennent me voir et c’est un plaisir d’être ici pour mon premier album.

JustMusic.fr : Tu seras ce soir aux Trois Baudets alors que nous réserves-tu ?

Peter Henry Phillips : Ce soir c’est spécial car la tournée que je fais actuellement est liée au « Festival international de programmes audiovisuels de Biarritz ». Donc au lieu d’être accompagné de musiciens, je serai accompagné d’un artiste visuel et d’un cinéaste. Comme j’ai une musique qui est très cinématographique, très imagée, ça colle parfaitement bien à mon univers. Je serai en guitare/voix, il n’y aura pas d’artifices donc ça permettra au public de découvrir vraiment les chansons en laissant place à l’imagination.

JustMusic.fr : As-tu des rituels avant de monter sur scène ?

Peter Henry Phillips : Je pense juste à m’amuser et à faire voyager les gens. Je pense que c’est le seul moyen de livrer un vrai concert, en se disant qu’il faut partager.

JustMusic.fr : Tu as aussi ton Studio « Le Nid ». Peux-tu me parler de cet autre facette de toi ?

Peter Henry Phillips : On l’a bâti il y a 5 ans et on y vit car il y a trois bâtiments, la maison, le studio et l’atelier peinture/théâtre de ma copine. On est à 6 kilomètres d’un village de 200 habitants. Au bout du chemin, il y a la rivière et puis la forêt, nous sommes complètement entourés de nature. C’est très relaxant et j’aime ça, c’est un dépaysement (sourire). Quand je vais en ville, les premiers jours, je trouve toujours qu’il y a beaucoup trop de gens (rires).

JustMusic.fr : Quel a été ton coup de coeur musical de 2016 ?

Peter Henry Phillips : Jain, j’ai découvert cette chanteuse il y a quelques semaines et j’aime beaucoup ce qu’elle fait même si c’est loin de mon univers (sourire).

JustMusic.fr : Que peux-tu rajouter pour donner envie au public de découvrir ton univers ?

Peter Henry Phillips : Je leur dirais d’arriver l’esprit et le coeur ouverts. Je fais de la musique où le héros est le public car les paroles sont très imagées, donc ils peuvent se faire leur propre histoire. Il faut se laisser toucher par mon univers (sourire).

JustMusic.fr : Pour terminer as-tu un message à adresser à ton public ?

Peter Henry Phillips : Il faut être gentil et souriant car je pense qu’avec l’amour on peut troubler la grisaille qui se pointe en ce moment avec les fachos qui entrent au pouvoir. Hier, j’ai vu que Trump avait signé un traité anti-avortement aux Etats-Unis, il était entouré d’hommes dans un bureau en or… Je ne peux pas comprendre qu’on ait mis ces gens-là au pouvoir. Je dirais aux gens d’être bons car avec la bonté on pourra passer au travers de tout ça (sourire) !

Retrouvez Peter Henry Phillips sur Facebook et sur Twitter.

Peter Henry Phillips Interview JustMusic.fr

Phillips Dédicace JustMusic.fr

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY