INTERVIEW : Rencontre avec Kinnie Lane

0
857

Kinnie Lane JustMusic.fr

Kinnie Lane sortira son premier album « V » le vendredi 10 février et nous sommes partis à sa rencontre lors d’une grosse journée de promotion au sein des locaux de sa maison de disques.

JustMusic.fr : On s’était rencontré en 2012 lorsque tu t’étais inscrite chez « My Major company ». Que s’est-il passé durant tout ce temps ?

Kinnie Lane : J’ai effectivement fait financer mon album chez « My Major Company » et cela a pris quelques mois. Ensuite, j’ai signé avec eux et c’était en février 2013. Il s’est passé presqu’un an entre le moment où je me suis inscrite et la signature. Je suis donc rentrée en studio pour commencer à retravailler les chansons que j’avais déjà composées et en faire des nouvelles. J’ai travaillé avec des personnes compétentes et on était très contents. Mais au moment où on a voulu préparer la sortie d’un single, il s’était passé pas mal de temps et les arrangements ne me convenaient plus autant. On a donc sorti « Je te suivrai » et on est parti tourner le clip aux Etats-Unis. Entre temps, on est retourné en studio pour retravailler les arrangements et avec une nouvelle équipe on est reparti on va dire de zéro. L’album qu’on découvre aujourd’hui est donc la deuxième version (sourire). On a beaucoup travailler pour arriver à ce que je voulais pour ce premier album, donc c’est pour ça que ça a pris tout ce temps-là (sourire).

JustMusic.fr : Ce premier album sera disponible le 10 février alors pourquoi l’as-tu appelé « V » ?

Kinnie Lane : C’est la première fois que je vais l’expliquer (sourire), et c’est quelque chose de très personnel. Ce premier album a mis du temps à arriver et ça m’a bloquée artistiquement. Lorsqu’on est artiste, on a besoin que ça sorte et de passer à autre chose pour évoluer comme l’artistique qui est en nous. Ce disque me tient vraiment à coeur et le chiffre 5 rythme ma vie depuis toujours. Il a été très représentatif et est revenu énormément. Par exemple, ça fait 5 ans que je travaille sur mon album et ça se concrétise enfin, donc on va dire que c’est une des raisons qui a fait que je l’ai appelé comme ça.

JustMusic.fr : Avec qui as-tu collaboré ?

Kinnie Lane : J’ai tout écrit et composé moi-même, mais il y a certaines chansons où j’ai collaboré avec d’autres dont « Je te suivrai » où l’on retrouve Jena Lee, Romain Brois et Gia Martinelli. J’ai énormément travaillé avec Romain car c’est lui qui m’a guidé vers le Français et il a été un super appui pour moi. Pour la partie arrangements, j’ai travaillé avec Yann Marchadour qui, on va dire, est le principal réalisateur de l’album, même s’il y’en a eu d’autres que j’adore.

JustMusic.fr : Comment trouves-tu ton inspiration pour écrire tes chansons ?

Kinnie Lane : Cela a beaucoup évolué depuis ces dernières années car je m’inspirais énormément d’histoires qui pouvaient me faire rêver, des choses que j’avais envie de vivre ou que j’avais vécues… Des choses fortes qui me donnaient envie de les retranscrire en chansons. Aujourd’hui, on va dire que c’est toujours le même processus mais j’ai beaucoup plus d’images, une partie cinématographique qui est devenu indissociable lorsque je compose.

JustMusic.fr : Peux-tu me présenter les deux premiers singles, « Je te suivrai » et « Heartbreaker » ?

Kinnie Lane : « Je te suivrai » est un titre très fort pour moi car j’ai collaboré avec des artistes talentueux que j’adore. Elle représente vraiment cet esprit de la musique qui me fait rêver. On croit en ses rêves, on fonce, on lâche tout, plus rien ne nous retient. Cette histoire d’amour correspond aussi à la musique, car si on ne s’y met pas à fond, qu’on n’est pas prêt de tout lâcher du jour au lendemain, c’est qu’on n’est pas fait pour ça. Ce titre représente mon état d’esprit envers le « boulot » que j’ai fait aujourd’hui.

« Heartbreaker » est une collaboration avec Loup (Yann Marchadour, le réalisateur de l’album) et il lance son projet solo en tant que producer/DJ. Il sortira prochainement un nouveau titre et celui-là était son premier. Je suis très fière de lui avoir permis de le faire et on a vraiment travaillé main dans la main. C’est une force de pouvoir sortir un titre et de le défendre à plusieurs car cela crée des liens plus forts. C’est un morceau plus électro et il se rapproche de quelque chose qui évolue avec moi. On sent vraiment la séparation de ce que j’ai pu être il y a 5 ans et ce que je suis maintenant. J’ai sorti l’EP avant l’album pour faire un lien vers comment j’allais évoluer dans la musique et quand-même garder l’esprit que j’avais quand j’ai fait faire financer l’album qui sort aujourd’hui. C’était important de montrer cette évolution au fur et à mesure et « Heartbreaker » était le titre idéal pour ça.

JustMusic.fr : C’est pour cette raison que tu as revisité d’anciens titres comme « Donne-moi l’envie » et « Ne m’attends pas »…

Kinnie Lane : Exactement, de façon très acoustique. J’ai beaucoup chanté ces chansons et j’ai eu le temps de leur donner le vrai sens que je voulais dans ma manière de les interpréter. On ne s’en rend pas vraiment compte au début car on pense surtout à la technique au détriment de l’émotion. Ces nouvelles versions me ressemblent plus aujourd’hui.

Kinnie Lane JustMusic.fr tracklisting

JustMusic.fr : Tu n’as pas peur de la réaction des fans de la première heure ?

Kinnie Lane : C’est vrai que cela a été un vrai dilemme de me demander si je voulais me plaire à moi aujourd’hui ou est-ce que je devais faire en sorte de plaire aux gens qui m’ont toujours suivie. Le soucis est que l’on perd en authenticité si on veut plaire à quelqu’un en particulier. Le but est de donner la bonne émotion qui nous convient au moment où on le fait. C’est vrai que c’est un parti pris car je sais que certains pourront être déçus par ces nouvelles versions. Je le comprends car pour des artistes que j’adore, ça m’est déjà arrivé, mais ma démarche artistique a été sincère donc j’espère que ça leur plaira (sourire).

JustMusic.fr : Tu as déjà fait de nombreux concerts à Paris alors quels souvenirs en gardes-tu et à quand le prochain ?

Kinnie Lane : Ce sont d’excellents souvenirs et j’espère que je vais bientôt retourner sur scène. Le souci que j’avais jusqu’à maintenant était que tant que mon album n’était pas sorti, les tourneurs ne prenaient pas le risque de me faire faire des dates. Il n’y avait rien de concret et ils ne pouvaient pas écouter mon travail. J’espère que cela va changer avec la sortie du disque (sourire). La scène est une consécration et j’adore ça ! Aller à la rencontre du public afin de lui jouer ses chansons en live, il n’y a rien de mieux ! Cela me manque énormément (sourire).

JustMusic.fr : Quel est ton programme pour les semaines à venir ?

Kinnie Lane : J’ai déjà quelques showcases prévus dans le Sud-Ouest là où je vis. On va aussi mettre en place des séances de dédicace et on est en train de travailler sur des dates pour présenter l’album à Paris. J’ai vraiment envie pour cet opus de passer le cap de l’acoustique et arriver sur scène avec des musiciens. Dès que j’aurai des dates plus concrètes, elles seront toutes indiquées sur les réseaux sociaux.

JustMusic.fr : Tu as déjà de nombreux fans mais que pourrais-tu ajouter pour donner envie à de nouvelles personnes de découvrir ton album ?

Kinnie Lane : C’est toujours bien de découvrir de nouveaux artistes car pour moi la musique rythme chaque moment de notre vie. Il y a sans doute des gens qui ne supportent pas la musique, mais pour la majorité c’est une chose qu’ils adorent. On en écoute dès le réveil, dans les transports en commun avec son iPhone, dans sa voiture, dès qu’on a une petite pause… La musique est indissociable à toutes les autres formes d’arts car, par exemple, quand on regarde un film sans musique, ça ne vit pas. Il faut vraiment venir découvrir les nouveautés et vibrer avec des jeunes artistes. Après, on ne peut pas plaire à tout le monde, mais je vais leur faire vivre de nouvelles émotions qui, j’espère, seront positives (sourire).

JustMusic.fr : Pour terminer as-tu un message pour tes fans ?

Kinnie Lane : Ils sont formidables et je trouve que c’est incroyables qu’ils soient toujours présents après toutes ces années. Pendant un certain moment, j’étais moins présente car j’étais en création et ils ont toujours continué à me suivre. Leur amour me permet aujourd’hui d’avoir la force de venir présenter cet album, de le défendre et d’avoir envie de le jouer sur scène pour eux. MERCI (sourire) !

Retrouvez Kinnie Lane sur Facebook et sur Twitter.

Kinnie Lane JustMusic.fr Interview

Kinnie Lane JustMusic.fr Dédicace

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY