INTERVIEW : Rencontre avec Charlie Boisseau

Nous avons à nouveau donné rendez-vous à Charlie Boisseau à l’occasion de la sortie ce vendredi, de son excellent single inédit « Tellement belle (Auf wiedersehen) ».

JustMusic.fr : La dernière fois qu’on s’est rencontrés, tu allais sortir ton premier album. « Acte I » est donc disponible depuis le 6 octobre dernier et on retrouve tes deux singles « J’en ai des tas » et « Pourquoi tu t’en vas ». Es-tu satisfait de tout ce qu’il s’est passé et des retombées ?

Charlie Boisseau : Je suis très content et surtout très fier d’avoir pu sortir un album car aujourd’hui, pour un artiste, c’est rare d’être signé dans un label, d’avoir une équipe qui y croit et qui m’entoure comme je le suis. Mon album est sorti en physique, les gens peuvent le prendre dans leurs mains et l’acheter, ça, c’est quelque chose de précieux pour moi. Il suit son petit bout de chemin, j’ai eu pas mal de passages en radios avec mes deux singles et je m’en rends compte car lorsque je fais de la scène le public les connaît. On va continuer de le faire vivre un bon moment. En tout cas, c’est tout ce qu’on souhaite avec ce projet (sourire).

JustMusic.fr : Mais pourquoi sors-tu un single inédit « Tellement belle (Auf wiedersehen) » alors qu’il y a encore plein de singles potentiels sur l’album ?

Charlie Boisseau : C’est vrai qu’on n’a pas encore usé ce premier opus jusqu’à la moelle, mais comme je compose très souvent – même si là, le titre n’est pas de moi mais d’Ycare – j’avais besoin d’offrir au public quelque chose de neuf avant de continuer à exploiter « Acte I » par la suite. Je suis très honoré d’avoir une chanson d’Ycare et ça a été un gros coup de coeur pour toute mon équipe. On aurait pu choisir un titre de l’album, mais lorsqu’on a entendu celui-ci, on s’est dit que c’était dommage de ne pas le sortir. On le trouve très fort, très radiophonique, actuel et moderne, tout en restant de la variété française.

JustMusic.fr : Peux-tu me le présenter ?

Charlie Boisseau : Ce titre s’appelle « Tellement belle (Auf wiedersehen) », Ycare cherchait le moyen le plus compliqué de dire adieu et on en a beaucoup parlé. Il a trouvé que la langue dans laquelle c’était le plus difficile de dire au revoir était l’Allemand. C’est venu de nos conversations et c’est une chanson d’amour car je chante l’amour nuit et jour (sourire). C’est un mec qui a la rage contre lui-même car quoi qu’il fasse, il n’arrive pas à lui dire au-revoir, c’est pour ça qu’il cherche un langue différente pour le faire. Elle lui était plus nocive qu’autre chose.

JustMusic.fr : Tu as tourné deux très beaux clip. Alors, est-ce qu’il y en aura un troisième ?

Charlie Boisseau : Merci (sourire). Oui, on va en tourner un prochainement donc je vais te laisser la surprise.

JustMusic.fr : Tu as de nombreux fans et tu as déjà un beau parcours. Qu’est-ce qu’il te faudrait encore pour percer d’avantage ?

Charlie Boisseau : Je pense qu’il faut un tube et ce n’est pas moi qui vais savoir ce qu’est un tube, sinon j’en écrirais 10 000 à la seconde (sourire). Je pense que c’est le public qui décide car c’est lui qui reçoit les chansons. Il a besoin de les entendre donc il faut que mes chansons passent en radio et à la TV. Plus je serai vu et entendu et plus mes chansons se feront connaître, plus elles auront des chances de devenir des tubes (sourire).

JustMusic.fr : Tu as fait de nombreux plateaux radio à travers la France et une date parisienne au Réservoir. Quels souvenirs gardes-tu de toutes ses scènes ?

Charlie Boisseau : J’ai 3 grands plaisirs. Le premier, c’est la composition car je le fais sans cesse. Avec ma guitare, au piano et même avec mon téléphone (sourire). Ensuite, il y a le studio car entendre une chanson prendre vie et forme, avec la couleur que va lui donner un arrangeur est toujours très intéressant. J’adore être en studio et je pourrais y passer des heures. Et pour finir, la scène car c’est un partage encore plus que sortir un album. Il y a un réel échange et je ne vis que pour ça !

JustMusic.fr : Tu seras en concert à l’Alhambra à Paris le 14 novembre. Alors, que nous réserves-tu pour cette date qui était initialement prévue le 26 mars?

Charlie Boisseau : Je réserve de belles surprises, des titres inédits et je compte bien faire entendre ma musique au public. Le premier album me représente parfaitement, mais on évolue forcément et, à l’Alhambra, ce sera le moment pour moi de les présenter comme je les entends à 100 % ! C’est une salle mythique et elle est très belle, donc j’en suis très fier ! Nous avons reporté la date car je ne me sentais pas prêt à livrer le concert tel que je voulais le présenter au public !

JustMusic.fr : Est-ce qu’il y aura une tournée ?

Charlie Boisseau : J’espère et on me pose souvent cette question (sourire) ! Cela dépendra du succès des chansons… On la prépare mais on verra en fonction de l’évolution du projet.

JustMusic.fr : Tu es retourné sur le plateau de « The Voice » le 31 mars pour interpréter « Pourquoi tu t’en vas ». Qu’est-ce que ça t’as fait de revenir ?

Charlie Boisseau : C’est vrai que c’est de là que tout a commencé, où je me suis découvert cette passion pour le chant et que j’ai arrêté mon métier d’infirmier. Cela a été un gros tournant dans ma vie donc c’est toujours une sensation incroyable d’y revenir. J’ai toujours autant de joie et un peu de nostalgie car j’y retrouve les odeurs du plaisir que j’ai pu ressentir et que j’ai de nouveau ressenti. En plus, j’ai interprété mon titre et non une reprise donc c’était génial (sourire) !

JustMusic.fr : As-tu des coups de coeur dans cette nouvelle saison ?

Charlie Boisseau : Je n’ai malheureusement pas tout suivi cette année mais j’ai beaucoup aimé Hobbs.

JustMusic.fr : Pour finir que peux-tu ajouter pour conclure ?

Charlie Boisseau : Je dirais que j’ai hâte de retrouver le public sur scène et que je ne leur dis pas « Auf wiedersehen » (sourire).

Retrouvez Charlie Boisseau sur Facebook et sur Twitter.