INTERVIEW : Rencontre avec Claudio Capéo

5
3122

Claudio Capéo JustMusic.fr

Nous sommes partis à la rencontre de Claudio Capéo qui cartonne avec son single « Un homme debout » et qui s’apprête à sortir son premier album le 15 juillet prochain.

JustMusic.fr : Tu as été révélé dans « The Voice » mais quel est ton parcours ?

Claudio Capéo : Je vais commencer du début (sourire). Je suis né en 1985 à Mulhouse dans une famille italienne qui est arrivée en France après la guerre pour essayer de construire une vie ici. J’étais un enfant assez sauvage et il y a d’ailleurs un titre dans mon album qui s’appelle « Enfant sauvage » qui raconte l’histoire de mon adolescence. Quand j’avais 6/7 ans ma mère voulait que je sois professeur de musique bien qu’il n’y avait pas d’artistes dans la famille (sourire). Je voulais faire de la batterie mais dans notre petite maison il n’y avait pas la place. Un jour j’ai vu un mec qui jouait de l’accordéon et j’ai trouvé ça génial. J’ai donc fait 2 années de solfège et j’ai appris à en jouer. J’ai participé à plusieurs championnats et vers l’âge de 13 ans j’ai voulu arrêter car j’ai constaté que cela n’attirait pas les filles contrairement à mes potes qui faisaient de la guitare (éclat de rire). J’ai ensuite rejoint un groupe de métal, 2 ans après j’ai ressorti l’accordéon et bizarrement ça marchait mieux (sourire). Puis je suis allé dans un groupe d’afro jazz avec mon pote d’enfance Xavier qui joue toujours avec moi aujourd’hui. En parallèle comme j’avais un diplôme de menuiserie j’ai commencé à travailler dans ce domaine dans une grande société de meubles où je montais des décors pour les catalogues. J’ai fait ça pendant 5 ans et c’est là que j’ai rencontré Jamel qui m’a encouragé à faire de la musique. Quand je venais en déplacement à Paris je chantais au Sacré Coeur et une styliste m’a conseillé de faire un concert. Je me suis alors produit dans un bar à Paris qui s’appelait « Les tontons » le 14 juillet 2008 avec mes potes Xavier et Julien. Sur scène on avait des chapeaux donc voilà pourquoi on s’appelle Claudio Capéo (en italien chapeau se dit cappello). Ce soir là on a eu un billet de 10 dollars dans le chapeau que j’ai fait encadrer (sourire), et on s’est dit que c’était possible de gagner nos vies en faisant de la musique. Jonathan et Jérémy ont décidé de nous rejoindre et on a commencé à faire de la musique tous les 5, on a joué dans des festivals, des premières parties… En 2012 on a tous préféré quitter nos CDI pour trouver le plus de dates possible mais ça ne fonctionnait pas trop. On est ensuite venu à Paris pour démarcher les maison de disques mais ça n’a jamais abouti. On a décidé de passer le casting pour jouer dans le métro et là ça a marché. En parallèle on essayait d’être intermittent en montant les scènes pour des spectacles mais c’était un boulot difficile. C’est à la Jimi que j’ai assisté à la conférence d’un mec du groupe « In the Canopy » qui racontait qu’il n’était pas du tout intéressé par « The Voice », mais qu’il avait quand même passé le casting et que grâce à ça il avait rencontré des personnes qui lui ont permis d’enregistrer son album.

JustMusic.fr : Donc tu as voulu y participer ?

Claudio Capéo : On me l’avait déjà proposé mais je n’avais jamais accepté. Finalement je me suis dit que c’était un très bon moyen de me faire remarquer, alors j’ai appelé Alexandre Esteban qui s’occupe du casting pour le faire. Après plusieurs jours, il m’a répondu que c’était bon pour cette année (sourire).

JustMusic.fr : Quels souvenirs en gardes-tu ?

Claudio Capéo : Tout s’est très bien passé jusqu’à l’épreuve ultime car je ne sentais pas trop la chanson. Je suis donc éliminé et Brubo Berbères m’annonce que le producteur de Zaz allait me contacter pour me proposer un titre. Je reçois donc un appel de Sébastien Saussez de « Jo and Co » qui est désormais mon label et il m’a envoyé « Un homme debout ».

JustMusic.fr : Qu’en as-tu pensé ?

Claudio Capéo : J’avais peur car je n’allais pas enregistrer un titre qui ne me ressemblait pas même si c’était une excellente opportunité. Heureusement, je l’ai trouvé canon car il était fait pour moi (sourire). 2 ans auparavant j’avais écrit « Automne 93 » qui racontait quasiment la même chose. Je suis ensuite parti à Lyon pour l’enregistrer, tourner le clip et 3 semaines après il est rentré en radio (sourire).

JustMusic.fr : Comment expliques-tu le succès du titre ?

Claudio Capéo : J’en sais rien du tout (rires) ! Je dirais que j’ai été sincère et que je n’en ai pas fait des tonnes.

JustMusic.fr : Ton premier album sortira bientôt alors je veux tout savoir…

Claudio Capéo : Il sera merveilleux et se sera le plus beau de tous les albums (éclat de rire) ! Il a été fait avec le coeur avec des personnes incroyables ! Je pense surtout à Nazim qui m’a beaucoup aidé et qui a été très présent. C’est un psy exceptionnel (rires) ! Il a su placer les bons mots sur tout ce que je voulais raconter. C’est un mec incroyable et on a passé des jours et des nuits ensemble. C’est une machine de guerre car pour écrire des textes à la pelle comme ça et pour moi, il fallait le faire.

Claudio Capéo JustMusic.fr 2

JustMusic.fr : De quoi parles-tu dans tes chansons ?

Claudio Capéo : Je parle de mon fils, de ma jeunesse quand j’étais un sale gosse, de l’entraide… Et il a su placer les mots justes d’une façon assez simple car je ne voulais pas que ce soit de la haute poésie. Je voulais qu’à la première écoute les gens puissent comprendre ce qu’on raconte et les messages qu’on souhaitait transmettre.

JustMusic.fr : On retrouve la reprise « Chez Laurette » que tu as aussi interprété pendant « The Voice ». Que représente cette chanson pour toi ?

Claudio Capéo : Elle représente ma jeunesse et je l’ai toujours écouté. Je ne pourrais pas te dire pourquoi mais j’ai juste envie de partager mon amour pour cette chanson. C’est un titre sincère et à l’époque on n’avait pas besoin d’en faire des tonnes pour qu’un morceau fonctionne. C’est ce que j’ai fait pour mon album mais en me mettant au goût du jour (sourire). Je garde le côté plus acoustique pour la scène.

JustMusic.fr : Comment décrirais-tu ton album ?

Claudio Capéo : Je dirais qu’il reflète simplement la personne que je suis. Comme d’habitude je ne me prends pas la tête et je prends du plaisir. Je veux donner de l’amour et dire qu’il ne suffit pas de grand chose pour être heureux ! Je reçois de nombreux messages pour « Un homme debout » où les gens me disent qu’ils ont vécu des choses pas faciles et que mon titre leur donne envie de se relever. C’est incroyable !

JustMusic.fr : Tu fais déjà pas mal de plateaux radio mais à quand une date parisienne ?

Claudio Capéo : J’ai des dates cet été et je vais aussi chanter en Lorraine et en Alsace chez moi. C’étaient des concerts qui étaient déjà bookés avant que je signe en maison de disques et chez « Caramba » mon tourneur. Je tenais absolument à les honorer car ils me suivent depuis le début. Même si on ne va pas toucher grand chose, on va se faire plaisir et c’est ça le plus important (sourire). Une tournée devrait arriver en octobre et on a hâte de partir à la rencontre du public !

JustMusic.fr : Quel est ton programme pour cet été ?

Claudio Capéo : Je pense que je n’aurais pas de vacances pendant longtemps (sourire). On va continuer à travailler, faire de la promo, des concerts… Et j’ai vraiment hâte que l’album sorte le 15 juillet, on avisera ensuite (sourire). On ne lâche rien !

JustMusic.fr : Pour conclure as-tu un message à adresser à ton public ?

Claudio Capéo : Je tenais à les remercier du fond du coeur pour tout ce soutien depuis 9 ans ! Je leur promets que je ne vais pas changer et que je serai toujours le même, quelqu’un de simple et sans prises de tête. Je leur souhaite aussi d’être heureux et que si ça ne va pas qu’ils n’hésitent pas à m’appeler, comme ça j’essaierai de leur jouer un morceau pour leur remonter le moral (sourire).

Retrouvez Claudio Capéo sur Facebook et sur Twitter.

Claudio Capéo JustMusic.fr Interview

Claudio Capéo Dédicace JustMusic.fr

5 COMMENTS

  1. je m appelle christelle et je suis trop fan de toi je vis seule avec ma fille et tu me donne vraiment le moral ma fille t aime bcp aussi je suis en train de t écouter et grace a toi je me sens bien j habite dans le lot j attend to messagde bisessss

  2. je m appelle christelle et je suis trop fan de toi je vis seule avec ma fille et tu me donne vraiment le moral ma fille t aime bcp aussi je suis en train de t écouter et grace a toi je me sens bien j habite dans le lot j attend ton message bises christelle mon mail christelle.lafon76@sfr.fr je t adore sérieux

  3. bonjour je suis ANNIE j’ai 58 ans fan de toi j’espère que tu va venir en Bretagne je connais bien ta région j’y suis rester a peu près une quinzaine année si tu veut bien me répondre j’aimerais bien te voir si tu viens dans la region , ayant eu de gros soucis de santé je ne peux pas trop allez dans les concert suaf si je suis assisse mais pour toi je ferais une exception a bientôt bises d’une mamie

LEAVE A REPLY