INTERVIEW : Rencontre avec Delta

0
536

Delta JustMusic.fr

Nous sommes partis à la rencontre de Delta, un duo fort sympathique et très prometteur qui vient de sortir son premier EP « Pas la fin du monde » chez BMG.

JustMusic.fr : Pouvez-vous vous présenter ?

Benoît (Delta) : Je m’appelle Benoît, je suis le chanteur du groupe et je suis originaire de Bruxelles. Je fais de la musique depuis très longtemps mais j’ai quand même fait des études de communication pendant 5 ans à l’université (sourire). Aujourd’hui on est à fond sur le groupe (sourire).

Julien (Delta) : Moi c’est Julien et j’ai un parcours un peu plus atypique (rires). J’ai grandi dans une famille d’artistes, de musiciens, ma mère était danseuse et j’ai toujours vécu dans le milieu de la musique. J’ai su très vite que je voulais en faire mon métier et à 13 ans j’ai commencé mon premier instrument. J’ai quand même fait des études et j’ai pris des cours du soir en économie car on ne sait jamais (sourire).

JustMusic.fr : Avant Delta vous avez formé un autre groupe…

Benoît (Delta) : Il s’appelait « Meridians » et c’est comme ça que nous nous sommes rencontrés. Beaucoup pense que nous sommes frères ou amis d’enfance, mais nous nous sommes rencontrés grâce à la musique (sourire). Le groupe s’est arrêté début 2014 car certains labels belges voulaient nous signer et nous transformer, mais on ne se retrouvait pas dans les choses qu’on nous proposait. On a voulu faire quelque chose en français et assumer notre côté pop. Le grand frère de Julien était avec nous et il jouait de la batterie, mais il a dû faire un choix avec son métier de journaliste. Aujourd’hui nous ne sommes plus que deux et « Meridians » s’est muté en « Delta » tout simplement.

JustMusic.fr : Votre premier EP « Pas la fin du monde » est disponible alors pouvez-vous me parler de votre collaboration avec Oliver Som (Louane, Louise Attaque) ?

Benoît (Delta) : Il a beaucoup de talent et dès la première chanson qu’il nous a envoyée on s’est tout de suite dit qu’il avait compris ce qu’on recherchait. C’est un Anglais basé à Berlin donc on a travaillé à distance avant de finaliser l’EP à Berlin. Malheureusement nous n’avons pas pu beaucoup visiter la ville car on arrivait à l’aéroport à 8h30, à 9h on était en studio et à 21h on devait reprendre l’avion pour rentrer chez nous. C’était très intensif (sourire) !

Julien (Delta) : Tout s’est très bien passé et on va continuer à travailler avec lui pour l’album.

JustMusic.fr : Qui fait quoi parmi vous deux ?

Julien (Delta) : On n’a pas vraiment de rôle prédéfini mais on termine toujours les chansons tous les deux.

Benoît (Delta) : On se complète bien !

JustMusic.fr : Pouvez-vous me présenter les 5 titres de l’EP ?

JustMusic.fr : « En visant la Lune » :

Julien (Delta) : C’est le premier single qui est sorti en Belgique et on a été très fiers de l’accueil. C’est une chanson qui dit qu’il ne faut jamais abandonner, car quitte à se casser la gueule il faut toujours rebondir. Même si il y a des obstacles, il ne faut pas renoncer à ses rêves. C’est un morceau optimiste.

JustMusic.fr : « Héréditaire » :

Benoît (Delta) : C’est le premier single en France, le texte est important et parle des différences. Le clip vient d’ailleurs de sortir et on invite le public à aller le voir, car il met vraiment en exergue le message que l’on veut faire passer.

JustMusic.fr : « Le verre de trop » :

Julien (Delta) : Cette chanson parle de nos soirées et de nos regrets le lendemain quand on a pris un verre de trop (rires). Il présente aussi notre ville car il y a pas mal de références sur Bruxelles.

delta

JustMusic.fr : « Regarde-toi » :

Benoît (Delta) : J’adore ce titre car au niveau de la création s’était un moment magique. Julien avait ce riff de basse depuis longtemps et on a créé la chanson en 1h40 (sourire). La musique et les paroles sont venues très rapidement et on en garde un bon souvenir.

JustMusic.fr : « Pas la fin du monde » :

Julien (Delta) : C’est le titre de l’EP et c’est un morceau qui porte un regard assez ironique sur la société. On s’imaginait un clip avec des gens qui sont concentrés sur leur smartphone sans se soucier de rien.

Benoît (Delta) : On voulait dédramatiser la chose en y mettant de l’ironie et un peu de légèreté sur des choses un peu plus difficiles, ça correspond bien à notre manière de fonctionner.

JustMusic.fr : Hier vous étiez à la Maroquinerie en première partie de « The Seasons » alors comment ça s’est passé ?

Julien (Delta) : On a eu un super accueil ! Comme c’était notre première date à Paris ça nous a un peu surpris (sourire).

Benoît (Delta) : On nous avait dit que le public parisien était assez difficile donc on appréhendait un peu. Finalement, après le premier morceau on a reçu de très bonnes ondes. Ils ont été bienveillants, ils ont applaudi et ils ont même chanté (sourire). Je dirais que le pari a été réussi et on en garde un très bon souvenir.

JustMusic.fr : A quand une prochaine date en France ?

Julien (Delta) : On verra comment ça se passe, c’est notre première journée de promo pour l’instant.

Benoît (Delta) : On va attendre que le single tourne en radio, que le clip soit regardé et normalement si tout se passe bien tout devrait suivre (suivre). On espère en faire le plus rapidement possible.

JustMusic.fr : Où en êtes-vous avec votre album ?

Benoît (Delta) : Il sortira en janvier 2017.

Julien (Delta) : On a trop de titres donc on est en train de choisir. On commence à avoir une idée très claire de ce que l’on veut proposer.

Benoît : Il sera dans la continuité de l’EP. On va continuer de travailler avec Oliver Som, le train est en marche et on continue dans la même dynamique. On a des choses à dire et on essaie de le dire de manière élégante.

JustMusic.fr : Quels sont les groupes que vous aimez ?

Julien (Delta) : Beaucoup de pop anglaise comme James Bay ou Sam Smith.

Benoît (Delta) : Moi j’adore les Beatles, Coldplay ou encore Kings of Leon.

Julien (Delta) : Louise Attaque…

Benoît (Delta) : Alain Bashung qui malheureusement nous a quittés et Stromae qui est Belge comme nous (sourire). Ce sont tous ces artistes qui nous donnent envie de faire de la musique.

JustMusic.fr : Que pouvez-vous dire pour donner envie au public de vous découvrir ?

Benoît (Delta) : Je crois que ce qui nous différencie est qu’on a vraiment des choses à dire, qu’on essaie de faire de la musique accessible. On essaie de faire des choses de qualité avec honnêteté.

Julien (Delta) : On ressent notre influence anglaise mais on chante en français. On veut être un « exemple » pour des groupes qui se lancent qui aiment chanter en anglais et qui n’osent pas le faire en français.

Benoît (Delta) : On a ce côté hybride qui est très important, il y a des sons électros mais aussi organiques avec la guitare et le piano dans nos chansons.

Julien (Delta) : Pour nous, l’essentiel est que le morceau fonctionne en guitare/voix.

Benoît (Delta) : Le public aime beaucoup nos sessions acoustiques donc c’est cool.

JustMusic.fr : Pour terminer avez-vous un message à adresser au public ?

Julien (Delta) : On espère que le public français suivra comme en Belgique car ça se passe super bien chez nous.

Benoît (Delta) : On a hâte de revenir ici de développer notre projet. On espère qu’ils vont prendre le temps de nous écouter, que ça leur plaise, qu’ils nous suivent et qu’ils partagent au maximum (sourire).

Retrouvez Delta sur Facebook et sur Twitter.

delta-justmusic-fr-interview

delta-justmusic-fr-dedicace

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY