INTERVIEW : Rencontre avec Clarika

0
186

Clarika JustMusic.fr

Clarika vient de sortir son nouvel album « De quoi faire battre mon cœur » et nous l’avons rencontrée pour en savoir plus. 

JustMusic.fr : Tu viens de sortir ton septième album « De quoi battre mon cœur », qui t’a été inspiré suite à une rupture sentimentale. Peux-tu m’en dire plus ?

Clarika : C’est difficile de parler d’un album qu’on a écrit, car en plus il est tout neuf. Je n’ai pas encore beaucoup de recul et il est personnel comme tous mes albums. J’écris l’essentiel de mes textes et  celui-ci me ressemble plus que d’habitude (sourire).

JustMusic.fr : Pourquoi il te ressemble plus que les autres ?

Clarika : Il est plus introspectif et parle plus de moi que les précédents. Je pense qu’il parlera aussi aux gens car ce sont des sujets universels qui pourront aussi toucher le public.

JustMusic.fr : Tu aimes beaucoup faire des duos et cette fois on retrouve La Maison Tellier pour le titre « La cible » et Alexis HK pour « Dire qu’à cette heure ». Peux-tu revenir sur ces deux collaborations ?

Clarika : Je les aimes bien humainement et artistiquement ! Avec Alexis on avait souvent parlé de faire un duo ensemble. Je lu ai proposé de l’écrire et de le chanter avec moi. Pour La Maison Tellier c’était cohérent car j’ai beaucoup travaillé avec Raoul un des membres de la famille. Je n’avais pas écrit « La cible » comme un duo mais j’y avait songé… J’ai donc pensé à son acolyte car on avait déjà fait un duo sur scène et j’adore sa voix. Voilà comment ces deux lascars se sont retrouvés sur mon album (sourire).

JustMusic.fr : Le clip de « Je ne te dirai pas » a été dévoilé alors peux-tu me le présenter ? 

Clarika : On cherchait une idée différente de ce qu’on peut voir sur les relations hommes/femmes et j’ai pensé à Julie Gavras. Elle a réalisé des films et aussi un beau clip pour Arman Méliès. Quand on m’a proposé ce scénario, j’ai trouvé l’axe très intéressante car elle ne soulignait pas la tristesse du propos mais proposait un monde rêvé recomposé avec des poupées.

JustMusic.fr : Tu repartiras prochainement en tournée et te produira notamment à la Cigale le 12 avril prochain. Que nous réserves-tu pour cette nouvelle tournée ?

Clarika : Elle commencera le 5 mars à St-Martin de Crau et j’apporte beaucoup d’importance à la scène car c’est ça qui me plaît le plus ! Il y aura une nouvelle scénographie, de nouveaux arrangements, des nouveaux titres, des chorégraphies et des surprises (sourire) ! On s’amuse beaucoup sur scène ! L’album est un peu plus sombre même si j’ai fait le contrepoids avec la musique. Je mixe tout mon enthousiasme (rires) !

JustMusic.fr : Tu as fêté tes 20 ans de carrière le 28 novembre 2013 au Trianon, comment te vois-tu dans 20 ans ?

Clarika : J »espère être toujours là comme j’ai l’espoir quand je vois des chanteuses comme Patti Smith et la déjantée Brigitte Fontaine (sourire). J’espère que j’aurais encore des choses à dire dans 20 ans car l’inspiration ne se calcule pas et que j’arriverais encore à surprendre les autres. Il est possible d’avoir une longue carrière mais il faut avoir des choses à dire (sourire).

JustMusic.fr ; Tu parles de tes différentes facettes dans « Je suis mille », aujourd’hui en 2016 comment te décrirais-tu ?

Clarika : La chanson me décrit bien même si c’est une mise en scène. On renvoie tous une ou deux images mais en vérité on est plein de choses : grave, superficiel, léger, profond, gai… Cette chanson reflète l’ambivalence de nos sentiments, ce qu’on donne à paraître.

JustMusic.fr : On ne pouvait pas ne pas parler de ton succès « Les garçons dans les vestiaires » (2001). Avant de te laisser, peux-tu me raconter l’histoire de ce titre comment t’es-venue à l’idée de parler de ce sujet ?

Clarika : Je ne m’en souviens pas car quand elle est venue elle ne m’a pas lâchée (sourire). Décrire un monde que je n’étais pas censé connaître et que je fantasmais m’a fait beaucoup rire. La musique est de Jean-Jacques Nyssen et le titre a vécu une belle histoire qui m’a un peu échappé. J’ai eu l’occasion de faire un clip mémorable avec les rugbymen du Stade Français et ça reste une aventure inoubliable (rires) !

Retrouvez Clarika sur Facebook et sur Twitter.

Clarika JustMusic.fr 2

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY